24 Parfums

MOHAMED-ALI KAMMOUN

& ARTISTES DES 24 RÉGIONS TUNISIENNES

24 Parfums du pianiste et compositeur Mohamed Ali Kammoun est un hommage vibrant à une Tunisie diverse aux multiples facettes. C’est un projet artistique qui propose un portrait musical authentique, jeune et moderne de la Tunisie. 24 Parfums sont inspirés par les arômes et sensations musicales transcrits dans le palimpseste du patrimoine musical tunisien auxquels le compositeur ajoute tant sa patte qu’une dimension supplémentaire générant un voyage spatio-temporel sensationnel

Le travail a été réalisé sur une durée de 4 ans, de 2016 à 2020, et s’est articulé en 3 phases : collecte de terrain, création contemporaine et documentation.

Génèse du projet

2013 – 2015

Le projet a démarré en décembre 2013 avec une semaine de workshop-concert de création Mahdia inspiré de la Nûba ‘ardhâwî connue d’Om Ezzine. Le même concept s’est ensuite reproduit à Tataouine en février 2016, puis à Nabeul en juin 2014 et à Tunis en septembre 2014. En avril 2014, l’Orchestre National Tunisien présente un concert au Théâtre Municipal de Tunis, nommé Visions/Tba’ wehkâya, consacré à la musique de Mohamed-Ali Kammoun. Ce dernier y présente ses premières esquisses de parfums.

Lauréat 2015 du Ministère de la Culture et de L’Institut Français de Tunisie, notre projet « Les 24 Parfums » a bénéficié d’une prise en charge complète d’un an à la Cité Internationale des Arts de Paris. Cette résidence nous a permis de commencer l’écriture instrumentale des Préludes (parfums “instrumentaux”) et de structurer le projet sous sa forme actuelle de Caravane mouvante. La résidence nous a aussi permis de rencontrer et coopérer avec l’artiste de renom Raouf Karray, le designer graphique et directeur de la création visuelle du projet “Parfums”.

Collecte de terrain

2016 – 2017

Une collecte de terrain dans l’ensemble des régions tunisiennes (24 gouvernorats) a été réalisée durant les deux premières années du projet, menée par Mohamed-Ali Kammoun et son orchestre. Parmi les fidèles musiciens participants à cette caravane on peut citer Nourhene Heddaoui et Eya Daghnouj (chant), Chadhe Hichri (chef de chœur), Lotfi Soua (percussions), Ahmed Litaiem (nây) et Habib Ben Attia (violon).

Vingt et une résidences artistiques d’une semaine chacune environ ont eu lieu au total, faisant participer plus de 300 artistes entre détenteurs de patrimoine et jeunes académiciens.

Caravane

2016-2018

Une collecte de terrain dans l’ensemble des régions tunisiennes (24 gouvernorats) a été réalisée durant les deux premières années du projet, menée par Mohamed-Ali Kammoun et son orchestre. Parmi les fidèles musiciens participants à cette caravane on peut citer Nourhene Heddaoui et Eya Daghnouj (chant), Chadhe Hichri (chef de chœur), Lotfi Soua (percussions), Ahmed Litaiem (nây) et Habib Ben Attia (violon).

Vingt et une résidences artistiques d’une semaine chacune environ ont eu lieu au total, faisant participer plus de 300 artistes entre détenteurs de patrimoine et jeunes académiciens.

SPECTACLE

2018 – 2021

Mêlant musique tunisienne, jazz, musique symphonique et arts visuels, une création orchestrale nommée 24 Parfums a vu le jour en 2018. Le spectacle s’est constitué de pièces patrimoniales développées et arrangées pour grand orchestre multiculturel, ainsi que de compositions instrumentales nommées préludes et portant le nom de lieux mythiques et symboliques en Tunisie : Nafta, Sicca Veneria, Kasba, Sakiet Sidi Youssef, etc.

Le spectacle eut énormément de succès lors de sa Première le 17 août 2018 à la Clôture du Festival International de Carthage, où des maîtres invités des régions ont été mis en honneur …

Double Album

Sortie en 2021

Depuis la fin de l’année 2018, une nouvelle phase importante du projet a été initiée : « 24 Parfums, la doc. ». Elle ambitionne d’immortaliser l’ensemble de l’expérience vécue d’abord par les artistes de différentes générations, et de diverses disciplines artistiques, mais aussi l’ensemble des parties prenantes (directeur artistique, organisateurs, techniciens, médias, public, etc.). La documentation qui  a été réalisée dans le cadre de ce projet, reposant essentiellement sur un double album audio et un film documentaire, reflète l’ensemble de l’approche de création, de valorisation et de revitalisation du patrimoine musical adoptée dans les « 24 parfums » ..

Double Album

Sortie en 2021

Depuis la fin de l’année 2018, une nouvelle phase importante du projet a été initiée : « 24 Parfums, la doc. ». Elle ambitionne d’immortaliser l’ensemble de l’expérience vécue d’abord par les artistes de différentes générations, et de diverses disciplines artistiques, mais aussi l’ensemble des parties prenantes (directeur artistique, organisateurs, techniciens, médias, public, etc.). La documentation qui  a été réalisée dans le cadre de ce projet, reposant essentiellement sur un double album audio et un film documentaire, reflète l’ensemble de l’approche de création, de valorisation et de revitalisation du patrimoine musical adoptée dans les « 24 parfums » ..

Zied Zouari

« Ce double album, auquel j’ai eu l’honneur de contribuer en tant que violoniste, est le fruit d’un travail colossal. Les enregistrements ont débuté en décembre 2018 et se sont achevés en novembre 2020, entre les studios de Gammarth et l’Aouina (Tunis). L’oeuvre réalisée représente pour moi un tournant dans l’histoire de la musique tunisienne contemporaine et le garant d'une identité culturelle multiple et profonde. Mohamed Ali Kammoun est aujourd’hui l’ambassadeur de cette musique tunisienne nouvelle dont il est à la fois fin connaisseur et fidèle compositeur et arrangeur. Mais les « 24 Parfums » ne peuvent se résumer en un projet de musique. C’est une expérience humaine extraordinaire, une invitation à un voyage onirique dans les régions du pays, dont la richesse ne finit point de nous surprendre et nous inviter à l’invention ».

Film Documentaire

Sortie en 2021

Un film documentaire de long métrage nommé « Caravane des 24 Parfums » est en cours de réalisation, soutenu par le fonds Tfanen. Il retrace l’ensemble des expériences vécues dans le projet et rend hommage à un patrimoine musical ancien de grande richesse, qui s’avère en voie de disparition. Sur les traces de trésors perdus, une caravane a oscillé pendant deux ans les régions tunisiennes, faisant le portrait sonore et visuel d’une femme. Des résidences de création musicale et visuelle ont été filmées dans les régions ainsi que les coulisses d’enregistrements studios, de spectacles…